humeng, Auteur à HumEng International Inc.

Conférence/Atelier à venir : La transformation d’entreprise et ses défis de main d’oeuvre

conference main d'oeuvre Humeng

HumEng sera présent au Colloque RH de la Chambre de commerce et d’industrie d’Abitibi-Ouest (CCIAO). Le thème du colloque est « Comment fidéliser vos employés ». Il aura lieu à La Sarre le 16 avril prochain.

Bruno Lambert, V-P Services de HumEng, présentera une conférence interactive intitulée “La transformation d’entreprise et ses défis de main d’œuvre”.

La conférence portera sur « Comment une meilleure gestion des compétences par les entreprises peut-elle contribuer à atténuer la pénurie de main-d’œuvre, faciliter la fidélisation des travailleurs et ainsi, limiter l’impact négatif lors de la transformation des entreprises? »

Il animera par la suite un atelier de co-développement. Il appliquera une méthodologie permettant aux participants de s’autoévaluer au niveau de la gestion des compétences dans leur entreprise. Les participants pourront contribuer aux différents éléments et de faire émerger les pistes de solutions envisageables pour leurs organisations. Les sujets suivants seront abordés :

  • Rappel des concepts énumérés lors de la conférence du matin et les résultats de votation
  • Problèmes actuels au niveau des entreprises, autant au niveau industriel que des services
    • Performance et défis de main d’œuvre ; vers un changement de mentalité
    • La rétention : croyances et nouvelle génération
    • Investissements et culture de formation en entreprise
    • Constats : La formation en entreprise est-elle bien ciblée et structurée?
    • La structuration de la formation, vers l’optimisation des compétences et la standardisation des pratiques

 À la fin de l’atelier, le participant aura en mains un guide qu’il aura personnalisé à ses besoins au cours de la séance.

Pour plus d’informations et vous inscrire, rendez-vous sur le site web suivant.

Nouveau projet : Approche collaborative pour le développement de procédures standards

maintenance

Février 2019 – HumEng a reçu comme mandat d’une grande entreprise multisites de développer une approche collaborative de développement et d’utilisation de procédures de maintenance standards afin de maximiser l’impact de ses investissements et améliorer la performance des équipes d’entretien.

Notre équipe travaille en collaboration étroite avec les équipes de maintenance à implanter un système de gestion corporatif et à la conception d’un guide qui permettra de former les intervenants des différentes usines à l’adaptation et l’implantation des outils communs aux différents équipements qui varient selon les sites.

La gestion du développement des compétences pour atténuer la pénurie de main d’œuvre

Auteur : Marc Labrie, Président de Humeng International

Les médias l’ont souligné à grands traits : En 2018, le chômage au Canada a été à son plus bas taux depuis quarante ans. (Source) Selon une étude de la Banque de développement du Canada (BDC) réalisée auprès de 1 208 entrepreneurs du pays, près de 40 % des petites et moyennes entreprises canadiennes ont du mal à recruter assez de travailleurs. La compétitivité de nos entreprises peut être freinée par cette pénurie de travailleurs qualifiés.
(Source)

Comme entreprise, comment tirer son épingle du jeu dans un tel contexte?

Avec la venue du 4.0 dans les entreprises, le secteur manufacturier a plus que jamais besoin d’employés capables de résoudre des problèmes ou faire du dépannage. Pour ce faire, il est nécessaire de maîtriser et de renouveler un amalgame d’habiletés de savoirs et de savoir-faire, et ce en continu. Il a été démontré par le Conference Board du Canada qu’une culture de formation forte a un impact direct sur la compétitivité.

Dans le contexte actuel de rareté de main-d’œuvre disponible, il n’est pas réaliste de seulement compter sur l’immigration et l’embauche des compétences et expertises à l’externe. Misons plutôt sur le développement à l’interne de gens déjà en place, connaissant l’entreprise et ayant déjà un sentiment d’appartenance. Mettons les efforts sur une stratégie de gestion de la formation efficace qui vise les compétences critiques en priorité et qui permet une réduction de la courbe d’apprentissage chez nos employés, les remettant plus rapidement sur le plancher pour participer à l’effort de production. Mettons de l’avant une progression de poste pour que les employés visualisent le chemin possible dans l’entreprise et aient envie d’y rester.

Une stratégie à la portée des entreprises
Tout d’abord, la gestion des compétences est un processus de reconnaissance, d’apprentissage et de qualification en continu des compétences la main d’œuvre basé sur les besoins critiques.

Pour mettre cette stratégie en branle avec succès, nous recommandons de :

  1. Documenter les cibles des compétences essentielles
  2. Impliquer tous les acteurs :
    •  Gestionnaires, ingénierie, superviseurs, travailleurs, RH, etc.
  3. Standardiser une méthode de formation simple pour :
    •  L’intégration au poste
    •  La formation continue (performance au poste)
    •  La progression (polyvalence)
  4. Confirmer l’atteinte des compétences essentielles

En appliquant ce processus, l’entreprise maximise l’utilisation des compétences déjà en place. D’abord, effectuer une reconnaissance (inventaire) des compétences existantes dans l’organisation guide un rehaussement et un développement des compétences de la main-d’œuvre déjà à l’emploi afin de satisfaire une partie des besoins en compétences.

Ensuite, prioriser le développement des compétences critiques, celles-ci représentant 20% du total mais permettant d’obtenir 80% des impacts recherchés nécessaires à son exploitation.

Les gains effectués en appliquant la gestion des compétences comparativement à une méthode de recrutement et de formation traditionnelle dégage la marge de manœuvre permettant à l’entreprise manufacturière de se doter des cibles claires et des moyens pour recruter, développer et fidéliser sa main-d’œuvre.


_________________________________________________________________________________________________

Source image : Lightwise sur 123RF

Nouveau projet : Cascades Kingsey Falls

Janvier 2019 La collaboration entre Cascades et HumEng s’étend à l’usine de Kingsey Falls. HumEng aura le mandat d’optimiser le système de développement et de gestion des compétences en opération et en maintenance afin de soutenir l’usine avec les nouveaux défis de la main d’oeuvre.

Cascades Emballage carton-caisse se spécialise dans les solutions d’emballage. Auparavant connue sous le nom de Norampac, cette division de Cascades est la première productrice de carton-caisse au Canada et la sixième en Amérique du Nord. Elle est également l’un des plus importants transformateurs de cartonnage ondulé au Canada et compte 25 unités d’exploitation réparties au Canada et aux États-Unis. Elle emploie près de 4 000 personnes.

Présentation « La transformation d’entreprise et ses défis de main d’œuvre”, 75e congrès de l’AFAT

HumEng a présenté un atelier interactif intitulé “La transformation d’entreprise et ses défis de main d’œuvre” lors du 75e congrès annuel de l’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT), auquel ont pris part 175 personnes, le vendredi 9 novembre dernier, au Centre de congrès de Rouyn-Noranda.

L’atelier, présenté par Bruno Lambert, V-P Services, portait sur “Comment une meilleure gestion des compétences par les entreprises manufacturières peut-elle contribuer à atténuer la pénurie de main-d’oeuvre, faciliter la requalification des travailleurs et ainsi, limiter l’impact négatif lors de la transformation des entreprises? »

HumEng tient à remercier l’AFAT pour leur accueil et de les féliciter pour la qualité de leur congrès.

(Le résumé de la présentation est disponible sur le site de l’AFAT.).

Nouveau Projet : Fortress

Octobre 2018 – La collaboration entre Fortress Global et HumEng sur le site de Thurso va certainement aider au rayonnement et aux objectifs de Fortress.  HumEng aura le mandat d’optimiser le système de développement et de gestion des compétences en opération et en maintenance.

 

Fortress Global, qui emploie plus de 300 personnes en Outaouais, a en effet annoncé qu’ils allaient mettre sur pied une usine pilote. Ce projet va leur permettre d’augmenter la production à 2000 tonnes par an de xylitol, une substance extraite de l’écorce de bouleau qui permet de remplacer le sucre dans des aliments de consommation courante comme la gomme à mâcher et les confiseries.

Nouveau projet : Bonduelle

Octobre 2018 – La collaboration entre Bonduelle et HumEng s’étend aux usines de Saint-Césaire et de St-Denis-sur-Richelieu. HumEng a en effet obtenu le mandat d’optimiser le système de développement et de gestion des compétences en opérations et en maintenance.

 

Bonduelle Canada est une division du Groupe Bonduelle (France). L’entreprise se spécialise entre autres dans la transformation de légumes surgelés et en conserve.  

L’entreprise française exploite 54 sites à travers le monde. Quelques chiffres pour expliquer la force du groupe :  plus de 11 000 collaborateurs, 3100 agriculteurs, ce qui donne l’avantage de pouvoir avoir accès à plus de 500 variétés de légumes. Quatre usines sont opérées au Québec.

Transformation d’entreprise et des défis de main-d’oeuvre chez ACME Produits d’ingénierie Ltée

Une nouvelle étude de cas est disponible. Vous pouvez également consulter les archives des études de cas sur ce lien.

L’entreprise

ACME Produits d’Ingénierie est une entreprise familiale manufacturière créée en 1956. Elle possède à la fois les compétences de conception, de mécanique, électrique et électronique et a grandi avec les talents des gens en place et leur attachement à l’organisation.

Elle offre la gamme de produits suivante :

  • Système de détection de gaz pour le contrôle des de la qualité de l’air des bâtiments, spécialement des garages
  • Systèmes de chaudière pour installations commerciales et industrielles
  • Crépines autonettoyantes à grattage pour l’assainissement des prises d’eau, des liquides de procédé et des eaux usées

La situation

Les dirigeants ont entrepris plusieurs démarches au niveau de la productivité, au niveau technologique et du développement des compétences. Durant les derniers mois, plusieurs nouveaux contrats et des clients ayant besoin de renouveler leur système se sont ajoutés au carnet de travail et continuent d’affluer.  En effet, ACME connaît actuellement une croissance soutenue et fait face à plusieurs défis afin de maintenir sa croissance; l’un des plus importants est la gestion du capital humain dans le département de détection de gaz. Plus spécifiquement, Leon Karanfil, le gestionnaire produit des détecteurs de gaz, a annoncé qu’il prenait sa retraite au 30 juin 2018, après 36 ans dans l’entreprise. ACME a contacté HumEng alors qu’il était minuit moins une pour favoriser une transition avec succès.

En effet, suite à l’analyse des besoins avec les conseillers en développement des compétences d’HumEng, l’urgence de la situation pour planifier la relève de M. Karanfil a été constatée : ACME devait rapidement mettre en place des structures simples de transfert des connaissances afin de limiter l’impact du départ d’une grande partie des connaissances de M. Karanfil pour pouvoir assurer la continuité des affaires.

ACME atelier

Atelier de production- Détection des gaz

 

La solution

Pour relever ce défi, HumEng a proposé une approche comprenant les étapes suivantes :

  1. Documenter et transférer les connaissances critiques du processus de conception, fabrication, livraison et de soutient des systèmes de détection de gaz.
  2. Rehausser la compréhension de l’organisation et la structure du processus de gestion des différentes étapes pour la livraison d’un système de détection des gaz :
  3. Augmenter le niveau des compétences et de contrôle pour livrer dans les délais les systèmes de détection de gaz.

La réalisation du projet

Le projet a débuté par le développement de la documentation sur le processus de conception, de fabrication, d’installation et de support des détecteurs de gaz et ses points critiques.  Chaque compétence a ensuite été assignée à un responsable et une deuxième personne afin d’avoir une ressource supplémentaire lors des vacances, en cas d’urgence ou de maladie. Ce travail a été réalisé en collaboration avec la direction et l’équipe en place.

Louis Joncas, Conseiller Senior en développement des compétences chez HumEng (à g.) avec l’équipe ACME Engineering- Département Détection des Gaz

 

Le développement a ensuite été enclenché pour l’accompagnement dans le développement de la documentation des méthodes critiques de travail, tant au niveau des soumissions, du démarrage des commandes, de la facturation qu’au côté technique pour la production des unités simples ou complexe.

Suite à la validation des procédures de travail standard, les étapes d’implantation ont suivi :

  • Développer un guide de formation comprenant la documentation et un guide du formateur.
  • Soutenir le déploiement de la reconnaissance des compétences et de la formation par jumelage.
  • Mettre en place des outils simples pour suivre la progression du transfert des compétences et le processus de formation.

Des résultats visibles rapidement

 

Christian Morales, nouveau responsable des opérations chez ACME Engineering Prod. Ltd

 

  1. Des gains de productivité et d’efficacité réalisés dans un contexte de changement
  2. Un procédé clairement établi et accepté par l’équipe
  3. Des procédures développées selon les compétences critiques, qui peuvent rapidement être utilisées en production
  4. Des profils de compétence avec des tâches clairement établies et assignées aux meilleurs employés pour les réaliser dans un souci d’efficacité et de performance
  5. Des employés impliqués dans le processus de changement
  6. La résistance au changement minimisée.
  7. Un nouveau responsable des opérations formé, possédant rapidement les informations sur le contexte de l’entreprise, des outils et procédures pour poursuivre l’œuvre de M. Karanfil et accompagner l’entreprise dans les changements technologiques à venir
  8. Des problématiques soulevées et défis, ignorés depuis trop longtemps, identifiés

DESTL : Structuration de la formation: une deuxième cohorte mieux outillée!

On parle de nous et de notre projet Structuration de la formation dans l’infolettre de juin de Développement économique St-Laurent!

La deuxième cohorte de gestionnaires ressort mieux outillée grâce au programme « Structuration de la formation », offert par Manufacturiers et Exportateurs du Québec, HumEng et DESTL. Cette formation de 90 heures permet aux entreprises de développer les compétences des gestionnaires et les responsables de leurs ressources humaines pour mieux encadrer les formations offertes à l’interne. Le programme comprend la réalisation de projets, des visites industrielles personnalisées et des échanges de groupes sur les meilleures pratiques.

Louis Joncas, conseiller en formation chez HumEng International, a présenté différents processus d’apprentissage et outils pour développer des programmes de formation adaptées aux besoins des entreprises. « Les entreprises ont développé des outils leur permettant de suivre les progressions des employés en formation. Ces outils leur ont permis de reconnaître et d’évaluer les compétences acquises, afin de maximiser le temps de formation et de diminuer la courbe d’apprentissage des apprenants dans le but d’atteindre dans de meilleur délais les critères de performance fixés par l’entreprise. »

Lien vers l’article

____________________

Photo par Helloquence – Unsplash